Guingamp Elections législatives : Yannick Kerlogot courtise Emmanuel Macron

CÔTES-D'ARMOR - Yannick Kerlogot, L'élu guingampais, également conseiller départemental, rejoint le mouvement « En Marche » d'Emmanuel Macron.

30/01/2017 à 08:52 par Gaël Arcuset

Yannick Kerlogot, élu indépendant au conseil départemental et au conseil municipal de Guingamp, est convaincu qu'Emmanuel Macron est l'homme de la situation.
Yannick Kerlogot, élu indépendant au conseil départemental et au conseil municipal de Guingamp, est convaincu qu'Emmanuel Macron est l'homme de la situation.

Yannick Kerlogot, l’élu guingampais, également conseiller départemental, rejoint le mouvement « En Marche » d’Emmanuel Macron et candidate désormais à une place… de candidat aux élections législatives.

« J’ai proposé ma candidature sur la plateforme internet d’En Marche, dédiée aux législatives 2017 et ouverte depuis cette semaine. »

Voici le message posté par Yannick Kerlogot sur son blog, dimanche soir. Tout sauf une surprise puisque, quasiment un mois auparavant, l’élu guingampais avait annoncé, toujours via son site internet, qu’il apportait son parrainage à Emmanuel Macron.

« Macron est un homme audacieux »

Opportuniste, Yannick Kerlogot ? Le conseiller départemental balaie cette question d’un revers de la main. S’il soutient Emmanuel Macron, et s’il souhaite se lancer sous l’étiquette En Marche, c’est parce que le candidat à l’élection présidentielle est « quelqu’un qui est en capacité de rassembler. A travers un profil comme le sien, nous aurons un gouvernement qui aura un prisme large, développe-t-il. Nous arrivons, aujourd’hui, au bout d’un système de clivage. »

Les 11 et 18 juin prochains, le conseiller départemental (sans étiquette) pourrait donc représenter Emmanuel Macron aux élections législatives. Mais pour l’instant, Yannick Kerlogot n’est « que » candidat à la candidature.

J’ai envoyé un CV, une lettre de motivation, rempli un questionnaire. Ensuite, je verrai si cela est accepté

A 47 ans, l’ancien Vert pousse derrière Emmanuel Macron, comme sa voisine socialiste Corinne Erhel : « Je sens là une dynamique libre et indépendante ; ça me parle [...] Emmanuel Macron est un homme audacieux, pugnace. »

Dans quelques mois, s’il est nommé candidat, Yannick Kerlogot se retrouvera notamment face à Annie Le Houérou, qui brigue un deuxième mandat de député. Si entre les deux, rien ne va plus, le conseiller municipal guingampais assure que son action ne s’incrit pas « dans une logique de règlement de compte ».

22200 Guingamp

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Résultats sportifs de votre région
Go

Guingamp - Jeudi 30 mars 2017

Guingamp
Jeu
30 / 03
18°/10°
vent 28km/h humidité 85%
Ven15°-10°
Sam12°-8°
Dim14°-7°
Lun16°-5°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter