Côtes-d'Armor : les manifestations sur la voie publique presque toutes interdites ce week-end

Pierre Lambert, préfet des Côtes-d'Armor, a pris un arrêté pour interdire les manifestations de voie publique. Seule exception : les hommages aux victimes des attentats de Paris.

25/11/2015 à 18:25 par Gaël Arcuset

« En application de l’état d’urgence, le ministre de l’Intérieur a demandé aux préfets d’interdire par arrêté les manifestations sur la voie publique, pour la période du samedi 28 novembre à partir de minuit (nuit du vendredi au samedi) et jusqu’au lundi 30 novembre à minuit (nuit du dimanche au lundi), à l’exception des hommages aux victimes des attentats de Paris », indique la préfecture des Côtes-d’Armor à travers un communiqué de presse.

« Cette mesure concerne les manifestations sur la voie publique, festives ou revendicatives, au sens de l’article L211-1 du Code de sécurité intérieure, tels que les cortèges, rassemblements, défilés soumis à déclaration préalable en préfecture », précise-t-on dans ce même communiqué.

Les marchés de Noël ou brocantes ne sont pas concernés.

Pour découvrir l’arrêté préfectoral, cliquez sur ce lien.

 

prefet-pierre-lambert-22-630x01.jpg

A LIRE AUSSI > “30 personnes en lien avec l’islam radical” suivies en Côtes-d’Armor

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image