A la Une de L'Echo du 18 novembre : les attentats de Paris et l'hommage du pays de Guingamp

L'Echo de l'Armor et l'Argoat publie un dossier consacré aux attentats de Paris, avec le témoignage, notamment, de Noël Le Graët, présent avec François Hollande au Stade de France.

17/11/2015 à 22:49 par Gaël Arcuset

une-echo-argoat-attentats-paris-18-novembre.jpg

Un seul titre. “L’hommage“. Voici la Une de L’Echo de l’Armor et l’Argoat n°3475, du 18 au 24 novembre. Dans ce numéro, nous revenons sur les attentats de Paris avec plusieurs récits.

- le témoignage de Noël Le Graët, qui était avec le président de la République lorsque celui-ci a appris ce qu’il se passait à l’extérieur du Stade de France. “Dès que le président a été averti de ce qu’il se passait, nous avons rejoint calmement le PC sécurité”, explique le président de la Fédération Française de Football.

hollande-le-graet-attentats-stade-de-france.jpg

 

- Kevin, supporter d’En Avant de Guingamp, originaire de Ploumagoar, était aussi au Stade de France. A deux portes d’où un terroriste s’est fait exploser. “Au fur et à mesure, des gens regardaient leur téléphone. Moi, je reçois un texto d’un pote de Guingamp. Il me dit : « Fais attention en sortant du stade. Explosions et fusillades dans Paris. » Après, à la mi-temps, on nous parlait d’un kamikaze. »

- Pauline, de Ploumagoar, a elle perdu deux amis au Bataclan. Elle livre un récit poignant de vie : “Aujourd’hui, je suis triste pour tous ces morts, ces blessés, leur famille, pour l’humanité aussi. Quand je suis allée travailler, lundi, j’avais envie de pleurer dans le taxi. Je ne comprends pas : comment peut-on en arriver là ? Quel est ce monde ?”

- Bernard Stéphan, dirigeant de l’US Squiffiec-Trégonneau, lui, était à deux pas du Bataclan dans la nuit du 13 novembre : “On a ouvert les fenêtres et dehors, c’est un vacarme assourdissant de sirènes : des pompiers, des ambulances, de la police. C’était une atmosphère terrifiante.”

- Nous revenons également, en images, sur différents rassemblements qui ont eu lieu autour de Guingamp.

- D’autres articles ponctuent ces quatre pages spéciales, nommées #PrayForParis.

 

Vous avez la possibilité d’acheter L’Echo de l’Armor et l’Argoat en version numérique en cliquant ici.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image